CUISSON AU BOCAL

 

Une façon méconnue de cuisiner

 

Effectuée hermétiquement dans un bocal, la cuisson est plus efficace : l'évaporation de l'eau nécessite de l'énergie, donc limite la montée en température des aliments.

Lorsque l'eau ne s'évapore plus, cette énergie reste contenue à l'intérieur, la préparation est plus chaude.

Ce phénomène est identique au principe du maintient au frais de nourriture en gardant mouillée une jarre en plein été, ou au bois humide d'un feu abaissant la température de la combustion.

Exemple pour mieux comprendre

 

Deux bocaux remplis de riz et d'eau sont placés dans un four à 130°, un seul d'entre eux est fermé par un couvercle.

- A une heure, on constate une différence de température des deux mélanges (90° contre 130°)

- Après une heure, le riz du bocal fermé est cuit. Celui du second a légèrement gonflé.

- A 12 heures, le premier reste bon et tendre car l'humidité reste piégée dans le bocal. L'autre a cuit mais est compact et pâteux.

En plus d'avoir amélioré la cuisson, le bocal est stérilisé car tout les germes ont été éliminés grâce aux températures supérieures à 100°.