Ce sont des tubes en pyrex captant le rayonnement solaire grâce à leur revêtement sombre extérieur. Ils conservent l'énergie absorbée grâce au vide d'air contenu dans leur parois : la chaleur rentre mais ne sort pas

La température intérieure est de l'ordre de 170° mais peut atteindre 300° en plein ciel dégagé alors que l'extérieur du tube reste froid. Cette technologie permet d'effectuer des cuissons solaires toutes les journées ensoleillées, même en hiver, car le tube est complètement insensible aux températures extérieures

Le tube de stérilisation, plus long et plus fin, peut recevoir 4 bocaux de 75cl standards à vis ou à autre système de fermeture et le tube de cuisson, plus court et plus large, 2 plats à cake

Il est possible de les intervertir pour des utilisations particulières (bocaux très larges ou plats de cuisson longs et fins)

Tube de cuisson

Il mesure 13,5cm (+/- 2mm) de diamètre intérieur, 16 extérieur pour une longueur de 61,4cm

Le miroir (60*40cm) a pour vocation de ramener de la chaleur en partie basse, sans quoi le four serait un grill et sa moitié basse chaufferait très peu

La fermeture est faite de 2 planches vissées à la perpendiculaire. Nous testons actuellement un plat à tarte en silicone enfilé comme une chaussette en alternative à cette technique

Le support du tube est réalisé avec les mousses de l'emballage

Les températures sont de l'ordre de 180°, ce four est donc adapté à des gratins, cakes, lasagnes, légumes, riz, ou gâteaux. L'utilisation est possible les 2/3 de l'année

Ci-dessous :

Des alternatives simples : une gamelle de 17cm en guise de porte, un chiffon 100% naturel en option pour plus d'étanchéité (il ne brulera pas tant qu'il y aura l'humidité des plats dans le four), ou encore un miroir supplémentaire, mais attention à ne pas oublier son plat toute l'après-midi !

Les seuls plats à utiliser sont ceux en pyrex aux angles arrondis pour ne pas rayer l'intérieur du tube (28*12*8cm, les plus courants)

Tube de stérilisation

Idéal pour stériliser vos légumes du potager ou les fruits de votre jardin, mais aussi tout au long de l'année pour réaliser vos bocaux de légumineuses et autres plats cuisinés

Vous pouvez aussi réaliser des cuissons dans vos bocaux, comme un  auto-cuiseur

Ill mesure 9.7cm (+/- 2mm) de diamètre intérieur, 12.5 extérieur et 80 de longueur et contient jusqu'à 4 bocaux de 75cl

Fabrication du support : visser sur une planche de coffrage (20X110cm) 2 baguettes verticales pour empêcher le tube de rouler, un liteau horizontal pour le maintenir et un dernier pour reposer la cale des bocaux

La fixation avec une vieille chambre à air est une idée mais d'autres solutions sont possibles, à savoir que le tube ne chauffe pas à l'extérieur

Pour une stérilisation réussie

Durée de stérilisation

Elle dépend de l'intensité du rayonnement, notre repère est  l'ébullition :

Lorsqu'elle est franche et marquée (la surveillance s'effectuant en faisant glisser les bocaux vers le bas), couvrez le tube d'un drap puis extraire les conserves deux heure plus tard

L'opercule du couvercle doit être enfoncée après le refroidissement

Si l'ébullition n'est pas atteinte, c'est la durée qui fera la réussite de la stérilisation : récupérez les bocaux en fin de journée

Capsules Spéciales

Utiliser de préférence des capsules spéciales stérilisation avec un opercule central qui garanti d'un regard la dépression, mais les autres conviennent aussi

Elles peuvent être réutilisées de nombreuses fois

Elles doivent être serrées fermement lors du remplissage du bocal

Pour maximiser ses chances d'obtenir la dépression, placez les bocaux à l'envers en les retirant du tube

Emplacement des bocaux

Le haut du tube chauffe plus que le bas, aussi, si vous désirez obtenir une cuisson homogène, vous pouvez intervertir les bocaux lorsque la température de celui du bas est aux alentours de 70° (température à partir de laquelle on ne peut plus les manipuler sans gant)

Mais ce n'est pas obligatoire !

Vous pouvez aussi placer en haut du tube des aliments réclamant plus de cuisson, par exemple des pois chiches, des lentilles en bas, et ne pas inverser les bocaux

Comment "booster" les tubes en cas de rayonnement solaire insuffisant

  • Mettre moins de bocaux dans les tubes : la puissance du tube est la même quel que soit son contenu, chaque bocal bénéficiera de plus d'énergie s'ils sont moins nombreux
  • Mettre les bocaux le plus haut possible dans le tube : la chaleur est plus élevée en haut du tube que dans sa partie basse
  • Effectuer des préparations plus légères : privilégier par exemple des légumes sans eau

Solaire vs pellets : 2 utilisations complémentaires

  • Le tube solaire est propice à de petites quantités, à l'inverse du cuiseur à pellets pouvant contenir 34 bocaux
  • Ses températures sont plus élevées, certains aliments tels que les pois chiches risquent de manquer de cuisson avec une stérilisation immergée, et inversement pour d'autres aliments tels que des lentilles
  • Contrairement au tube solaire, le cuiseur à pellets garantit un protocole reproductible

Consignes de sécurité pour les 2 modèles

Un tube solaire en fonctionnement est fragile et un bocal sous pression peut être dangereux (ce qui vaut pour toute stérilisation au poêle ou à l'eau et n'est pas propre à notre appareil)

Le manque de recul de l'utilisation culinaire des tubes solaires nous les font considérer (ceux que nous proposons tout comme ceux que proposent d'autres vendeurs) non pas comme aboutis mais à un stade d'expérimentation avancé

Les consignes qui suivent sont volontairement alarmistes, les cas de casse sont rares mais nous préférons prévenir au maximum tout accident

  • Ne pas le laisser en plein soleil lorsque vous ne l'utilisez pas : l'humidité du plat ou s'évacuant des bocaux n'est pas présente pour refroidir le tube, vous sollicitez votre appareil inutilement
  • Ne pas remplir entièrement les bocaux de liquide : pour un bocal de 75cl, laisser un minimum de 3cm entre le contenu et le couvercle
  • Ne pas stériliser de bouteilles : en cas d'ébullition, l'évacuation de la vapeur se fait moins bien que pour un bocal car le bouchon est petit
  • Ne pas utiliser de plats métalliques, surtout s'ils ont été découpés à la disqueuse ou qu'ils sont lourds de nourriture : ça crée des rayures, donc des fragilités au tube
  •  Même consigne pour les bocaux à clips métalliques, faites en sorte que le métal du système de fermeture ne rentre pas en contact avec le tube
  • Ne pas stériliser de bocaux à plat
  • Évitez les chocs thermiques, en mettant des plats froid dans un tube brûlant
  • Respectez une phase de refroidissement avant de retirer les bocaux (2h avant, stoppez le rayonnement avec un drap)
  • Idéalement, lorsque vous bougez le tube, les bocaux ou les plats en fonctionnement, recouvrez-le d'un drap pour vous protéger en cas de problème. Soyez délicats, et limitez ce type d'intervention
  • Ne pas heurter le fond du tube avec les bocaux en les enfilant, surtout s'ils sont chauds
  • Ne pas faire porter le tube par les bocaux
  • Ne pas utiliser le tube ouverture en haut et rempli de liquide ou d'aliments
  • Pour éviter une chute malencontreuse, nous vous conseillons de fixer le support à un meuble ou à un mur
  • Entourer le tube de déflecteurs paraboliques ou de miroirs supplémentaires le sollicite forcément plus, nous ne pouvons garantir une bonne longévité utilisé ainsi
  • Il est possible de revêtir le tube d'un film plastique transparent : en cas de casse pour diverses raisons, les bris de verre sont contenus
  • Évitez la route à votre tube, ou amortir les vibrations en le roulant dans quelque chose de mou. De même, lors de la fabrication d'un support complexe, prenez garde aux petits chocs à chaque fois que vous le déposez

Vous désirez acquérir un tube solaire ?

Récupérez le dans un dépôt ou regroupez-vous pour profiter du port gratuit !

Le coin des bricoleurs

Le tube solaire inspire de nombreuses personnes, nous relayons dans ce chapitre leurs réalisations. Certaines de ces pratiques s'éloignent des consignes de sécurité que nous préconisons, nous les considérons comme expérimentales et à l'état de recherche et déclinons toute responsabilité en cas de problème

La Maison Ecologique et Les 4 saisons parlent des tubes

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation sur le site et réaliser des statistiques de visites.